Répertoire Québec Nature
Des bryophytes en ville, deuxième partie

Cette fois, c'est en plein coeur du vieux quartier Limoilou à Québec que j'ai pris ces quelques images, toutes sur la même propriété, un établissement scolaire.

Les premières bryophytes que j'aperçois sont des mousses qui forment de petits coussins le long de la chaîne de trottoir qui borde le stationnement.


Chevauchant le béton, près de l'asphalte chaud, avec la ville en fond de scène, une forêt de sporophytes s'élève du haut de ses trois centimètres.


Une autre forêt de lanternes d'un vert tendre sur des poteaux rouge!


Quand on regarde de plus près toutes ces mousses, on y découvre d'intéressantes textures.


Malgré un environnement plutôt sec, il est étonnant de voir à quel point ces minuscules plantes sont résistantes.


Toujours sur la même propriété, cette fois à l'ombre des bâtiments, là où l'herbe a de la difficulté à pousser, on trouve des mousses différentes de celles qui s'installent en bordure des chaînes de trottoir. Dans cet environnement où il y a peu ou pas de soleil direct, ce qui permet à l'humidité de rester plus longtemps, les mousses sont un peu plus grosses, avec de belles feuilles rondes comme sur les deux photos suivantes.



Au même endroit, une autre mousse, rampante et plus dense.


Mais la surprise, c'est de trouver cette belle "grosse" hépatique : Marchantia polymorpha. Cette hépatique est de type thalloïde, c'est-à-dire qu'elle ne possède ni tige, ni feuilles. Elle est plutôt constituée d'un genre de lame - appelée thalle - qui croît en rampant sur le sol et en s'y accrochant à l'aide de rhyzoïdes. Ces rhyzoïdes ne servent qu'à retenir la plante au sol, aucun nutriment n'est amené par les rhyzoïdes qui ne sont pas des racines au sens où on le connaît chez les plantes vasculaires.

Les petites coupes brunes que l'on voit ici et là sur le thalle sont des corbeilles à propagules vieilles de l'année précédente. Les nouvelles seront d'un beau vert pâle. Lorsque la pluie s'abat sur la plante et qu'une goutte d'eau tombe directement dans une corbeille, des propagules sont alors éjectés. Ces propagules serviront à la multiplication végétative de la plante.

Marchantia polymorpha

L'hépatique Marchantia polymorpha subsp. ruderalis.


   © Répertoire Québec Nature, 2013 - 2017 Hébergement  web au Québec chez Astral Internet