Buxbaumia aphylla

Biologie
  • Famille : Buxbaumiaceae
  • Sexualité : dioïque
  • Mousse acrocarpe
  • Habitat : sol généralement nu sur pente légère ou flanc vertical de talus, parfois à travers d'autres
                    mousses, souvent en présence de lichens du genre Cladonia

Autres noms Français :
  • Gnome discret
Latin :
  • -
Buxbaumia aphylla Le genre Buxbaumia, qui compte douze espèces à travers le monde, a comme caractère particulier un angle entre la capsule et la soie du sporophyte.
Beaupré, 16 novembre 2013

 
Buxbaumia aphylla Le Buxbaumia aphylla pousse directement sur le sol, souvent nu, sur des parois plus ou moins inclinées. Le sporophyte penche en général dans le sens de la pente. Le gamétophyte est si minuscule qu'il est pratiquement impossible de la détecter sur le terrain en l'absence de sporophyte.
Beaupré, 25 décembre 2015

 
Buxbaumia aphylla La capsule de Buxbaumia aphylla présente un profil asymétrique. Une arête délimite une surface supérieure plutôt aplatie. La surface de la capsule est lustrée à tous les stades de croissance. Les capsules matures ayant libéré les spores deviennent cependant sèches et matte.

La soie est rugueuse et mesure généralement environ dix millimètres.
Spécimen récolté à Beaupré, 9 novembre 2013

 
Buxbaumia aphylla Exemple d'un sporophyte mature ayant libéré ses spores.
Beaupré, 2 juillet 2015

 
Buxbaumia aphylla Le cycle de vie du sporophyte de Buxbamia aphylla débute à la fin de l'été alors qu'une nouvelle génération prend forme. Plusieurs stades de croissance sont observables sur le terrain.

Sur cette image, on note à l'extrème gauche, une soie de la génération précédente ayant perdu sa capsule. Juste à côté un nouveau sporophyte, vert et bien droit, prend naissance. À droite, deux sporophytes au stade où la calyptre tombe. À ce stade, la soie a déjà pris une teinte rougeâtre.
Beaupré, 28 septembre 2013

 
Buxbaumia aphylla Lors des premiers stades de croissance, une période de sécheresse ou un gel précoce peuvent être la cause d'un haut taux de mortalité chez les sporophytes de Buxbaumia aphylla.
Beaupré, 5 octobre 2013

 
Buxbaumia aphylla Le Buxbaumia aphylla est soumis au broutage des limaces, ce qui peut décimer les colonies.
Beaupré, 26 octobre 2014

 
Buxbaumia aphylla Les sporophytes ayant traversé l'hiver avec succès prendront graduellement une teinte rougeâtre le printemps venu. Ce sera d'abord l'arête qui se colorera, puis la capsule entière par la suite.
Beaupré, 21 avril 2013

 
Buxbaumia aphylla La capsule devient entièrement brune avant la libération des spores qui se fera à la fin du printemps ou au début de l'été.
Beaupré, 2 mai 2013

 
Buxbaumia aphylla Gros plan sur le péristome du Buxbaumia aphylla.
Beaupré, 15 juin 2014

 
Buxbaumia aphylla Si la soie mesure généralement une dizaine de millimètres, on peut trouver des exceptions. Par exemple cette population découverte à Beaupré dons les sporophytes sont très aériens.
Beaupré, 9 novembre 2013

 
Buxbaumia aphylla Dans cette population particulière, dont la nouvelle génération de 2013 comptait 104 sporophytes aux premiers stades de croissance, un total de 69 soies ont été mesurées. Le spécimen illustrée sur cette photo et prélevé dans cette population présentait une soie de 23 millimètres. Parmi les autres soies, mesurées en place pour la très grande majorité, la plus longue mesurait 26 millimètres.

Alors que la littérature scientifique parle d'une longueur de soie variant entre 4 et 11 millimètres, cette population est intéressante car 57 des 69 soies mesurées avaient une longueur supérieure à 11 millimètres.
Spécimen récolté à Beaupré, 9 novembre 2013

 

  Retour à la page précédente  


   © Répertoire Québec Nature, 2013      |     plan du site      |     page d'accueil      |     contact Hébergement  web au Québec chez Astral Internet