Pogonatum pensilvanicum

Biologie
  • Famille : Polytrichaceae
  • Sexualité : dioïque
  • Mousse acrocarpe
  • Habitat : sol nu récemment perturbé

Autres noms Français :
  • Polytric tomenteux
Latin :
  • -
Pogonatum pensilvanicum Le Pogonatum pensilvanicum est une mousse qui a la particularité d'avoir un gamétophyte rougeâtre, de très petite taille, poussant sur un tapis persistant de protonéma.
Beaupré, 28 septembre 2013

 
Pogonatum pensilvanicum Le Pogonatum pensilvanicum colonise les sols nus, récemment perturbés.

On peut voir le tapis vert de protonéma au bas de cette photo.
Beaupré, 16 novembre 2013

 
Pogonatum pensilvanicum Les feuilles du gamétophyte sont minuscules et difficiles à voir à l'oeil nu, car elle sont apprimées, c'est-à-dire collées, sur la tige.

Le gamétophyte à lui seul n'atteint même pas un centimètre de hauteur.
Beaupré, 16 novembre 2013

 
Pogonatum pensilvanicum Pogonatum pensilvanicum Sur ces images, le même sporophyte avec et sans la calyptre, aussi appelée coiffe.

Lorsque la calyptre est tombée, il reste encore un petit couvercle sur l'ouverture du sporophyte qu'on appelle opercule.
Beaupré, 28 septembre 2013

 
Pogonatum pensilvanicum Lorsque le sporophyte a atteint sa maturité, l'opercule tombe et les spores peuvent sortir de la capsule.

L'ouverture du sporophyte du Pogonatum pensilvanicum est constitué d'un péristome muni d'une rangée de 32 dents reliées par un disque central qu'on appelle épiphragme. Les spores sortent de la capsule en passant par les ouvertures qu'il y a entre les dents du péristome.
Beaupré, 27 avril 2014

 

  Retour à la page précédente  


   © Répertoire Québec Nature, 2013      |     plan du site      |     page d'accueil      |     contact Hébergement  web au Québec chez Astral Internet