Tetraphis pellucida

Biologie
  • Famille : Tetraphidaceae
  • Sexualité : monoïque
  • Mousse acrocarpe
  • Habitat : souches en état de décomposition avancée, en forêt

Autres noms Français :
  • quadrident diaphane
Latin :
  • -
Tetraphis pellucida Le Tetraphis pellucida est une mousse délicate très répandue au Québec. Elle s'installe en milieu forestier sur des souches en état de décomposition avancé, assez avancé pour que l'on puisse les défaire à la main.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 9 octobre 2011

 
Tetraphis pellucida Le sporophyte possède une capsule étroite et cylindrique, parfois légèrement courbée, d'un vert sombre lorsque jeune, devenant brun doré à maturité. À l'ouverture de la capsule, le péristome est constitué d'une seule rangée de dents, longues et triangulaires, au nombre de quatre. La calyptre est bicolore : l'apex jaune orangé est bordé d'une frange blanchâtre. La soie est dressée et bien droite, elle peut être légèrement courbée, mais jamais pliée.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 23 juin 2017

 
Tetraphis pellucida La reproduction asexuée est présente chez le Tetraphis pellucida qui produit des propagules dans de petites coupes situées à l'extrémité de certaines tiges. On nomme ces coupes les corbeilles à propagules. Dans ces coupes les propagules sont éjectées lorsque les gouttes de pluie tombent directement dans la coupe. Cette forme de reproduction produira donc des clônes de l'individu.

Les deux espèces du genre Tetraphis sont les seules mousses à produire des corbeilles à propagules.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 23 juin 2017

 
Tetraphis pellucida Tiges portant des corbeilles à propagules, vue de profil.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 9 octobre 2011

 

  Retour à la page précédente  


   © Répertoire Québec Nature, 2013 - 2018      |     plan du site      |     page d'accueil      |     contact Hébergement  web au Québec chez Astral Internet