Lycopode obscur
(Lycopodium obscurum)
Biologie
  • Famille : Lycopodiaceae
  • Origine : indigène
  • Feuilles : alternes
  • Spores : portées par 1 à 4 strobiles par tiges, sans queue, mais sur des ramifications distinctes
  • Habitat : sous-bois des forêts mixtes ou de conifères, sur sols acides, sabloneux ou rocheux


Autres noms Français :
  • Lycopode foncé
  • Lycopode obscur variété obscure
Latin :
  • Dendrolycopodium obscurum
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) Le Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) tel que décrit par Marie-Victorin dans sa Flore laurentienne a récemment été divisé en trois espèces distinctes. Bien que le Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) soit toujours considéré en tant qu'espèce, on trouvera au Québec deux autres espèces très ressemblantes : le Lycopode dendroïde (Lycopodium dendroideum) et le Lycopode de Hickey (Lycopodium hickeyi).
Beaupré, 5 juillet 2015

 
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) Le Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) a l'apparence d'un arbre miniature. Il atteint en général une hauteur d'un peu moins de 20 centimètres.

Strobiles sessiles au sommet des tiges.
Beaupré, 26 octobre 2014

 
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) Les feuilles de la tige principale sont disposées à angle par rapport à la tige, généralement entre 45 et 75 degrées environ. Ces feuilles sont très légèrement recourbées près de la pointe.
Beaupré, 26 octobre 2014

 
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) La disposition des feuilles autour du rameau et le fait que la feuille du dessous soit plus petite que les autres font en sorte que le rameau est plutôt aplati. Les feuilles sont généralement droite.
Beaupré, 26 octobre 2014

 
Comparaison entre les feuilles de la tige principale.

À gauche : Lycopode de Hickey (Lycopodium hickeyi)

Au centre : Lycopode obscur (Lycopodium obscurum)

À droite : Lycopode dendroïde (Lycopodium dendroideum)

Si le Lycopode de Hickey (Lycopodium hickeyi) se démarque aisément des deux autes espèces par ses feuilles courbées et collées à la tige principale, l'observation de l'angle des feuilles des deux autres espèces peut être confondant. L'examen des rameaux viendra alors confirmer l'identification.
Beaupré, 26 octobre 2014

 
Comparaison schématique du patron d'insertion des feuilles sur les rameaux.

À gauche : Lycopode de Hickey (Lycopodium hickeyi)

Les feuilles d'égale longueur sont disposées presque en verticilles tout autour du rameau. Deux verticilles sont illustrées sur le schéma pour montrer l'alternance d'angle. Cette disposition rend le rameau presque cylindrique.

Au centre : Lycopode obscur (Lycopodium obscurum)

Les feuilles sous le rameau sont plus petites, surtout celle au centre dans l'axe vertical. Les feuilles se succèdent suivant ce même patron sur toute la longueur du rameau. Cette disposition fait en sorte que le rameau est plutôt aplati.

À droite : Lycopode dendroïde (Lycopodium dendroideum)

Deux feuilles sont dans l'axe horizontal. Deux autres forment un « V » sur le rameau et deux autres, légèrement plus courtes, forment un « V » inversé sous le rameau. Les feuilles se succèdent suivant ce même patron sur toute la longueur du rameau.
 

 
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) Vue à l'extrémité d'un rameau pour observer le patron d'insertion des feuilles.
Beaupré, 26 octobre 2014

 
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) Nouveaux rameaux de l'année plus pâles au début de leur formation.
Beaupré, 5 juillet 2015

 
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) se trouve la plupart du temps en forêt mixte, à l'ombre des grands arbres. Dans cet environnement, son port est lâche, ses rameaux s'étalent à l'horizontale à la recherche de la lumière.

Cependant, il arrive parfois qu'on l'obseve en milieu ouvert, par exemple sous les lignes à haute tension où il y a régulièrement du déboisement. Dans cet environnement plein de lumière, la plante prend un tout autre aspect et devient déroutante pour qui veut l'identifier. Les feuilles de la tige principale sont dressées et pratiquement collées à la tige. Les feuilles des rameaux sont plus nombreuses et ont une coloration plus pâle. Les rameaux sont dressés. La plante toute entière a un aspect plus compact.
Beaupré, 26 octobre 2014

 
Lycopode obscur (Lycopodium obscurum) Comme le critère d'identification des feuilles de la tige principale n'est plus fiable dans cet environnment, c'est le patron d'insertion des feuilles qui permet d'identifier l'espèce. Bien qu'il diffère un peu à cause des feuilles plus nombreuses et compactes, on peut observer qu'il y a nettement un alignement de feuilles dans le plan vertical sur le dessus du rameau, Le dessous du rameau est plus plat à cause de la feuille plus petite.
Beaupré, 26 octobre 2014

 

  Retour à la page précédente  


   © Répertoire Québec Nature, 2013      |     plan du site      |     page d'accueil      |     contact Hébergement  web au Québec chez Astral Internet