Osmonde de Clayton
(Osmunda claytoniana)
Biologie
  • Famille : Osmundaceae
  • Origine : indigène
  • Segments : divisés à deux reprises
  • Spores : portées au milieu des frondes situées à l'intérieur de la couronne de frondes stériles
  • Habitat : sous-bois

Autres noms Français :
  • -
Latin :
  • -
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) Fougère pouvant atteindre une grande taille.

L'Osmonde de Clayton pousse en sous-bois dense ou ouvert, mais aussi dans des lieux en plein soleil. Dans tous les cas, ces lieux sont humides.

Fougère poussant en couronne qui produit deux types de fronde : des frondes stériles feuillées et des frondes fertiles également pourvus de feuilles et portant les spores dans des grappes de sporanges. Ces frondes fertiles à deux étages, lorsqu'elles sont présentes sur un plan, sont un critère d'identification tout à fait certain.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 27 juin 2010

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) Jeune couronne d'Osmonde de Clayton. Ressemble énormément à une couronne d'Osmonde canelle (Osmunda cinnamomea), mais un oeil averti remarquera une légère différence dans la façon dont le sommet de la jeune fronde se déroule.
Cap Tourmente, 8 mai 2010

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) Jeune fronde dont le rachis duveteux n'a pas de rainure centrale comme un céleri.
Cap Tourmente, 8 mai 2010

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana)

Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana)
Couronne très étalée. Les frondes fertiles au centre, entourées de frondes stériles.

Remarquez les grappes de sporanges qui prennent une coloration brune foncée et deviennent tombantes à maturité.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 24 juin 2010

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) Crosses d'Osmonde de Clayton très semblables à l'Osmonde canelle à ce stade.
Cap Tourmente, 1er mai 2010

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) En se développant, les crosses montrent très tôt la partie fertile plus épaisse que les feuilles et constituée de grappes de sporanges.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 22 mai 2010

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) En avant-plan sur cette photo, trois frondes fertiles et une fronde stérile (en bas à droite).
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 22 mai 2010

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) Fronde fertile à un stade plus avancé de son développement.
Centre de ski de fond le Norfond, Baie-Comeau, 11 juin 2008

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) La partie fertile prend une coloration de plus en plus brune.
Cap Tourmente, 4 juin 2011

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) Gros plan sur les grappes de sporanges.
Cap Tourmente, 4 juin 2011

 
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) En l'absence de fronde fertile, différencier l'Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) de l'Osmonde canelle (Osmunda cinnamomea) peut sembler difficile, mais un critère permet l'identification de l'espèce. En regardant au revers des frondes de l'Osmonde de Clayton, à l'insertion des segments primaires sur le rachis, il y a très peu de poils, si peu que ça prend une loupe pour les voir. Chez l'Osmonde canelle, les touffes de poils sont très évidentes à l'oeil nu.
Boisé de la Pointe Saint-Gilles, Baie-Comeau, 1er août 2013

 
Comparaison entre Osmonde canelle (Osmunda cinnamomea) et Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana) À gauche :
Osmonde canelle (Osmunda cinnamomea)

À droite :
Osmonde de Clayton (Osmunda claytoniana)
 

 
Description d'une fronde de fougère. Petit glossaire visuel détaillant la fronde d'une fougère.
 

 
Fougères Les crosses (ou volutes) des jeunes fougères sont différentes d'une espèce à l'autre. Voici un tableau comparatif de certaines de ces crosses. L'identification n'est pas encore complètée cependant.
 

 

  Retour à la page précédente  


   © Répertoire Québec Nature, 2013      |     plan du site      |     page d'accueil      |     contact Hébergement  web au Québec chez Astral Internet