Valériane officinale
(Valeriana officinalis)
Biologie
  • Famille : Caprifoliaceae
  • Origine : introduite
  • Feuilles : opposées
  • Floraison : estivale
  • Habitat : lieux ouverts, bords des routes

Autres noms Français :
  • -
Latin :
  • -
Valériane officinale (Valeriana officinalis) Plante introduite pouvant atteindre un mètre cinquante. Feuilles opposées, tout comme les corymbes de fleurs blanches.

Les fleurs dégagent une odeur désagréable.
Beaupré, 12 juillet 2013

 
Valériane officinale (Valeriana officinalis) Tige striée, présence de duvet et d'une paire de feuilles aux noeuds. Les feuilles supérieures beaucoup plus petites que les inférieures.
Beaupré, 12 juillet 2013

 
Valériane officinale (Valeriana officinalis) La tige peut être rougeâtre.
Cap Tourmente, 31 juillet 2010

 
Valériane officinale (Valeriana officinalis) Feuilles inférieures très grandes.
Cap Tourmente, 31 juillet 2010

 
Valériane officinale (Valeriana officinalis) Les boutons floraux sont rosés.
Beaupré, 12 juillet 2013

 
Valériane officinale (Valeriana officinalis) Les graines sont couronnées d'une aigrette plumeuse.
Cap Tourmente, 31 juillet 2010

 
Valériane officinale (Valeriana officinalis) Gros plan de l'aigrette.
Cap Tourmente, 31 juillet 2010

 
Valériane officinale (Valeriana officinalis) On peut trouver des individus solitaires ou en petits groupes. Dans le sud de la province, la Valériane officinale (Valeriana officinalis) forme de grandes colonies, notamment dans les Laurentides. Près de ces colonies, l'air est rempli du parfum désagréable de la plante.
Beaupré, 12 juillet 2013

 

  Retour à la page précédente  


   © Répertoire Québec Nature, 2013      |     plan du site      |     page d'accueil      |     contact Hébergement  web au Québec chez Astral Internet